Coloration : quelle tonalité de brun ou de blond à adopter après 50 ans ?

- ,

Opter pour le blond après la cinquantaine, c’est un peu choisir la facilité. Mais attention à ne pas se tromper de nuance de coloration !

C’est bien connu, les colorations claires après 50 ans ont de nombreux avantages. Plus lumineuses, elles mettent en valeur le visage, adoucissent les traits et facilitent l’entretien en cas de cheveux blancs. Contrairement au brun, le blond, plus doux, permet même un peu plus de longueur dans la coupe.

Mais le blond n’empêche pas le faux-pas. Veillez à ce que la nuance ne soit pas trop éloignée de votre base naturelle.

Coloration, des reflets en harmonie avec la carnation

lumini-sens-blond-sublime-nuancierPour connaître les reflets qui flatteront votre visage, il faut prendre en compte votre carnation. Un bon coloriste vérifiera le « sous-ton » de votre teint afin de mieux vous orienter. Si vous ne connaissez pas votre sous-ton, observez les veines de votre poignet. Elles ont un aspect bleu ? Vous avez un sous-ton rosé. Elles sont plutôt vertes ou turquoises ? Vous avez un sous-ton jaune.

En cas de sous-ton rosé, optez pour des colorations à reflets froids, type beige cendré ou blond nacré.
Si, au contraire, vous avez un sous-ton jaune, préférez les colorations dorées comme le beige doré, le blond vénitien ou encore le beige cannelle.
Le risque de porter une coloration dorée alors que votre peau a un sous-ton rosé ? Avoir un teint tout gris !

Coloration, des tonalités naturelles avant tout

Le blond polaire très clair ou le blond trop jaune, c’est non. Après 50 ans, il faut se concentrer sur des tonalités douces et naturelles. En fait, quand vous choisissez votre blond, recherchez à recréer la « blondeur de l’enfance » afin de mettre en valeur votre teint.

La technique de coloration dépend des cheveux blancs

Que nous les assumions ou pas. Demandez une coloration associée à un balayage pour récréer du contraste dans la chevelure et de la profondeur en racine. Teint rehaussé garanti ! Les deux nuances permettent même de recréer de la densité par effet d’optique.

Mais si le but n’est pas de cacher vos fils d’argent, il est possible de travailler l’ensemble de la chevelure uniquement avec un balayage. En uniformisant le blanc, cela va apporter de la lumière et éviter les démarcations foncées (notamment en bas de la nuque ou au niveau des tempes). La couleur sera ainsi bien plus lumineuse. Peut-on vraiment miser sur une coloration foncée quand on sait que cela a tendance à durcir les traits du visage ?

Deux règles s’imposent : ne pas trop s’éloigner de sa base naturelle et prendre en compte l’intensité de la nuance choisie tout autant que la coiffure.

article_minute_experte_coloration_apres_50_ans_azzo_professionnel_1

 

Le foncé appelle le court

Vous rêvez d’un châtain foncé ou d’un vrai brun ? En cas de coloration très foncée, préférez une coupe courte à la garçonne, très tendance. Si vous souhaitez rester sur du mi-long, misez plutôt sur un châtain clair ou un blond foncé.

Le brun oui mais plutôt doré

coloration bruneTout comme pour les colorations blondes, les reflets froids des nuances brunes peuvent ternir le visage. A évitez donc si vous n’avez pas un look ultrasophistiqué pour supporter l’ensemble !
Pour illuminer votre visage et apporter un petit coup de jeune, un châtain doré ou légèrement cuivré sera bien plus facile à adopter. Les reflets chauds sont plus valorisants et plus naturels. Choisissez aussi des nuances marrons qui peuvent être du plus naturels au plus chaud.

Un travail d’orfèvre

Si vous avez peu de cheveux blancs, demandez à votre coloriste d’associer un balayage avec une couleur afin de travailler sur des zones particulières et créer du relief. Sinon, mieux vaut une coloration couvrante. L’idéal étant d’accentuer la couleur en racine et de « l’allonger » sur les longueurs pour qu’elle paraisse plus claire.
Le but ? Éviter le côté trop opaque, façon « casque », qui gâcherait votre coloration.

Une coloration avec du relief

Pour ces femmes réticentes à la coloration qui donnent souvent un effet uniforme et très couvrant et pour un rendu naturel, une chevelure tout en relief, il existe une option très facile.
Si vous voulez estomper vos cheveux blancs, appliquez une coloration ton sur ton un peu plus claire que votre chevelure : elle couvrira en transparence, en créant un effet méché.
L’entretien n’en sera que plus facile et moins contraignant.

Maintenant vous avez toutes les pistes pour être encore plus belle et mettre en valeur votre chevelure.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences je serais ravie de vous lire et de vous répondre, vous pouvez aussi nous faire partager votre astuces make up et vos astuces beauté sur nos réseaux sociaux.

À très vite pour de nouveaux conseils.
Muriel votre conseillère experte.

Nos PRODUITS ASSOCIÉS

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



AZZO Professionnel - rejoignez la communauté beauté et profitez d'avantages exclusifs

Trouvez l'idée cadeau qu'il lui faut avec AZZO PROFESSIONNEL